Racisme, sexisme, homophobie : du préjugé au préjudice

BePax travaille depuis maintenant plusieurs années sur la thématique du racisme et de l’impact en Belgique des conflits internationaux sur le vivre ensemble. Au cours du temps, il nous est apparu clairement qu’il était compliqué de traiter de racisme sans traiter aussi des autres formes “d’assignations identitaires” que sont le sexisme et l’homophobie.

Infos pratiques

En effet, ce sont les mêmes mécanismes qui sont à l’oeuvre ; tant au niveau des causes qu’au niveau des effets. Cet outil pédagogique vise à répondre à ce besoin d’une approche plus globale de l’assignation identitaire afin de permettre au public d’acquérir aussi cette approche systémique vis-à-vis de ces phénomènes. Toutefois, si nous avons cherché à élargir notre domaine ‘habituel’ d’expertise, nous restons d’abord et avant tout une association active dans le domaine de la lutte contre le racisme, aussi notre porte d’entrée et nos outils concernant la problématique sont clairement ceux-là.

Notre objectif en décloisonnant toujours plus les luttes d’émancipation, est aussi de refuser un phénomène de repli communautaire qui est souvent moins efficace à long terme. Trop souvent, on laisse aux seuls musulmans le domaine de la lutte contre l’islamophobie, aux seuls juifs la lutte contre l’antisémitisme ou encore aux seuls homosexuels la lutte contre l’homophobie. Le danger de procéder ainsi étant de créer une espèce de marché de la discrimination, à l’intérieur duquel les acteurs seraient en compétition. C’est ce phénomène, que nous appelons “concurrence des victimes” que nous voulons éviter en abordant tout cela de front. Aucune souffrance n’en annule une autre. C’est pour cette raison que le présent outil pédagogique mettra en place une approche globale de l’assignation identitaire, mais passera aussi en revue les particularités de chaque type : antisémitisme, islamophobie, racisme anti-noirs, antitziganisme, homophobie, sexisme.

Par ailleurs, nous ne voulions pas décrire un phénomène sans explorer le vécu des personnes premièrement visées par ces assignations identitaires, c’est l’esprit des quatre témoignages qui se retrouvent dans cet outil. Magma, une association qui a pour mission de provoquer la rencontre entre jeunes, adolescents ou jeunes adultes, par des activités de journalisme citoyen, livre ici quatre portraits qui aident à mieux cerner comment nos identités multiples nous façonnent.

Publics cibles : Enseignants, formateurs, animateurs de groupes de jeunes et d’adultes, travailleurs sociaux.

Vous pouvez commander cet outil gratuit (3,20€ de frais de port) chez BePax. 

Partagez :

Pourrait vous intéresser…

Racisme systémique et migrations : Héritages coloniaux et réalités contemporaines en Belgique

Le vendredi 28 juin, BePax interviendra au Cripel dans le cadre d’une présentation approfondie qui explorera comment les discriminations raciales institutionnalisées, issues du passé colonial,...

Sudalisme. Détour empirique et émergence d’un concept – Partie 2

Jérémie Piolat nous raconte comment un terrain de recherche dans un milieu ambigu et une écriture d’abord essentiellement descriptive de ce qu’il observe peuvent parfois...

Postcolonialisme, theorie critique de la race et pedagogie decoloniale. une breve cartographie des etudes sur la « race » en matiere d’education

Dans le cadre d’un travail, qui se veut de long cours, sur « racisme et monde scolaire », nous avons demandé à la chercheuse Serena...

Sudalisme. Détour empirique et émergence d’un concept – Partie 3

Jérémie Piolat nous raconte comment un terrain de recherche dans un milieu ambigu et une écriture d’abord essentiellement descriptive de ce qu’il observe peuvent parfois...